Archive for François

Le gang hélvète à Chiang Mai

 

Merci à François pour ce texte qui relate notre semaine remplie d’émotions passée avec lui et la maman de Gilles à Chiang Mai, au nord de la Thaïlande :

Cette année, nos vacances avaient une couleur toute particulière. Si Fabienne et moi avons l’habitude de mettre à profit cet espace de liberté pour rencontrer des amis ou connaissances de par le monde, ce mois de février avait un air de fête, puisque nous avions le bonheur de retrouver Gilles et Anaïs, présents dans nos cœurs mais éloignés de nos yeux depuis presque deux ans. Ils sont là ! Magnifique et bienfaisant accueil fribourgeois à l’aéroport de Chiang Mai. Le sourire aux lèvres, l’œil humide. L’émotion était palpable.

Quelle joie, de vivre une semaine, à l’autre bout du monde, en compagnie de ces deux charmants baroudeurs, aventuriers, sportifs, et éternels épicuriens. La fête n’aurait pas été complète sans la présence de Marco, notre généreux et précieux hôte durant cette semaine à Chiang Mai. Copropriétaire, avec la délicate et efficace Toto, du Swiss Lanna Lodge depuis 2 ans et demi, ce suisse de l’étranger, grand connaisseur de l’Asie du Sud-Est, semble s’être parfaitement intégré à la vie thaïlandaise. Une fois arrivés à la guesthouse, à peine avons-nous eu le temps de déguster un lassi à la mangue, de déposer nos bagages dans nos chambres (celle des Eléphants pour Anaïs et Gilles, et celle des Pachas pour Fabienne et moi-même (ça ne s’invente pas…)) que nous filions sur nos scooters par les étroites venelles de la banlieue de Chiang Mai, guidés par Marco, pour déguster dans un petit troquet local un délicieux pad thaï – nouilles aux légumes et crevettes cuites dans une sauce au tamarin. Comme vous pouvez le constater, nous ne dérogerons pas à la sacro-sainte habitude qui veut que la nourriture ait une place de choix sur le blog de hop-hop-hop. Après s’être sustentés, nous continuons notre périple nocturne par la visite de deux magnifiques temples et d’un stupa illuminés au centre de Chiang Mai. Ces lieux, très fréquentés de jour, nous étaient offerts dans le plus grand calme. La fatigue commençant à se faire sentir, Marco nous proposa un moment détente. Ni une ni deux, nous voici alignés tous les 5 en rang d’oignons dans une rue animée, à 9h du soir, les pieds sur le trottoir pour 45’ de réflexologie. Rires, discussions, et consultation de son iPad pour Marco, meublent cette fin de soirée.